Tu devrais venir plus souvent

 

Représentation à venir...

​17 avril 2020 / 20h

L'Echappée / 17 avenue Charles de Gaulle 42290 Sorbiers

 

 

Représentations antérieures

Théâtre des Marronniers / Lyon     

Les 20, 21, 22, 23, 24 février 2018 / 20h30 

Le 25 février 2018 / 17h

 

Théâtre de Bas-en-Basset / Festival Festivado

Le 20 avril 2018 / 20h30

La Cie Parole en Acte est compagnie associée au Festival FESTIVADO de Bas-en-Basset (du 18 au 22 avril 2018). 

 

Chok Théâtre / Saint Etienne

5, 6, 7 avril 2017 / 20h30

---------------------------------------------

 

De PHILIPPE MINYANA
Mise en scène / GAUTIER MARCHADO
Avec / CECILE VERNET
Musicien / ETIENNE JUGUET
Création lumière – Régie Générale / BRUCE VERDY
Création Sonore / FLORIAN POULIN


Production / Compagnie Parole en Acte
Coproduction / Chok Théâtre. 
Soutien / La Grange des Vachers, La Trame – Saint-Jean Bonnefonds, La Buire – l’Horme, Le Verso –Saint Etienne. 
Accompagnement Administratif / Labo 71 – ENSATT
Remerciements à Philippe Minyana, Charlotte Pierot, Alain Besset

 

------------------------------------

Elle décide de revenir au pays natal.


C’est comme une force qui la mène.


Revoir les visages de l’enfance, l’odeur des sous-bois, les paysages qui défilent sur l’autoroute et que tout le corps reconnait, la parentèle.


Elle décide de revenir au pays natal, parce qu’il lui faut vérifier qu’elle appartient à une communauté. Démêler ses racines.


Une femme nous raconte le périple.


La mère Nollet qui parle à son chien, José qui fait du synthé, Adeline qui tient une cantine. Toutes les voix de la parentèle. Tous les corps méconnaissables ou inoubliables. Tous les objets familiers, les étreintes, la volaille, la prune qui monte à la tête, les éclats de voix, les éclats de rire.
Elle décide de revenir au pays natal pour retrouver sa mère.


Je lui ai dit allez viens t’asseoir elle a fait comme si elle n’avait pas entendu j’ai dit encore allez viens t’asseoir elle a dit pas tout de suite et c’est là que j’ai dit en fait tu me hais elle n’a pas bronché elle a fini ce qu’elle avait commencé (des pennes à la sauce tomate) et c’est un peu plus tard qu’elle m’a dit mais qu’est-ce que tu racontes
Dans cette famille, marquée comme beaucoup par la maladresse des sentiments qu’on ne sait ni montrer ni dire, le voyage devient quête de soi. Et le temps se met à ralentir, et tout reprend sa fonction naturelle. Et alors, on se réjouit.

 

Tu devrais venir plus souvent

Tu devrais venir plus souvent Philippe Minyana Cie Parole en Acte teaser 2017

La presse en parle...

Petit bulletin article tu devrais 2